La fibre optique à Brazzaville, illusion, propagande ou réalité ?

5 mois déjà
269 Lectures
Screenshot 2017-01-24 13.25.12

Depuis quelques années, le gouvernement pour la voie des ministres en charge des nouvelles technologies rabâchent à longueur de journée que la fibre optique est présente  à Brazzaville, mais les consommateurs ne le sentent absolument pas et émettent de sérieux doutes sur la volonté réelle du gouvernement à disposer à tous cet outil.

Depuis, des nombreuses questions fusent, gobrazza tente de percer  l’abcès pour apporter un certain éclairage.

En effet,  le déploiement de la fibre optique  n’est pas une chose facile, il faut faire collaborer la  SNDE et la SNE avec le  ministère en charge des nouvelles technologies, et autres partenaires.

Ceci afin d’éviter d’éternels recommencement  et les gênes que cela occasionne dans la cité notamment sur les voies de circulation creusées à cet effet, lesquelles ne sont pas systématiquement réparées.

L’on ne comprends  pas toujours  pourquoi il  n y a pas cette collaboration entre ces structures là.
Chacun creuse à sa manière, là où il veut, alors que les moindres travaux devraient profiter à tous ceux qui ont intérêt à faire passer tuyaux, fibre, fils électrique et autres équipements.

Par ailleurs, il faut comprendre que
La fibre optique  ne se deploie pas n’importe comment . Elle a aussi ses défauts, elle se coupe parfois, il faut donc identifier et réparer. Elle nécessite un suivi permanent.
Il faut  savoir que la fibre optique est déjà  déployée dans la ville de Brazzaville mais il reste à la déployer dans les grandes artères et où chaque particulier ou entreprise doit se connecter.

Il est important de savoir que la fibre optique qui passe dans les rues n’est pas la même que celle qui va dans les administrations et les ménages.  Tout comme à la SNE il faut des transformateurs pour disposer l’électricité dans les ménages. Ici, il faut un convertsseur.
Tout le problème se pose à ce niveau pour le moment. Tout comme on est surpris de constater que malgré le barrage d’imboulou, Brazzaville vit encore des délestage et coupures intempestives d’électricité.

Il faut egalement une reglementation pour regir ce secteur, le cadre legal n’est pas encore prêt visiblement.

De même l’installation de la fibre optique doit être informatisée pour une visibilité à tous les niveaux.
Il s’agit donc des mécanismes à mettre en oeuvre si le Congo veut disposer de cet outil moderne du monde de demain.

Toyokani!

Gobrazza.com